Trump prend un décret protégeant les télécoms américaines d’entreprises étrangères à risque

197

Le président américain Donald Trump a interdit mercredi aux réseaux américains de télécoms de se fournir en équipements auprès de sociétés étrangères jugées à risque, une mesure semblant cibler la Chine en pleines tensions commerciales avec Pékin.

Trump a déclaré une « urgence nationale » pour prendre ce décret, s’appliquant notamment au géant chinois Huawei. Cette mesure est justifiée par la Maison Blanche par le fait que des « adversaires étrangers exploitent de façon croissante des vulnérabilités dans les services et les infrastructures technologiques de l’information et de la communication aux Etats-Unis ».

LIRE AUSSI: 5G: Huawei prêt à signer des accords de «non espionnage

Le décret présidentiel assure répondre aux « actes malveillants favorisés par internet, dont l’espionnage économique et industriel au détriment des Etats-Unis et de sa population ».

Interrogées sur l’éventualité de l’adoption à Washington d’un tel décret, les autorités à Pékin avaient préalablement dénoncé un abus de pouvoir visant selon elles à écarter les entreprises chinoises du libre jeu de la concurrence.

« Cela fait un certain temps que les Etats-Unis abusent de leur puissance nationale pour jeter de façon délibérée un discrédit sur les entreprises chinoises et les refouler ainsi à tout prix, ce qui n’est ni juste, ni respectable », a commenté Geng Shuang, un porte-parole de la diplomatie chinoise.

Il a accusé Washington de recourir au « prétexte de la sécurité nationale » pour empêcher les entreprises chinoises d’investir et de prendre des parts de marché aux Etats-Unis.