Trump a évoqué la « menace » iranienne avec le prince héritier saoudien

Le président américain Donald Trump s’est entretenu vendredi avec le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Salmane de la « menace » iranienne, a annoncé la Maison Blanche.

« Les deux dirigeants ont discuté du rôle crucial de l’Arabie saoudite dans la garantie de la stabilité au Moyen-Orient et sur le marché mondial du pétrole. Ils ont aussi discuté de la menace représentée par le comportement du régime iranien, qui cherche l’escalade », selon l’exécutif américain.

Téhéran est accusé d’être à l’origine de plusieurs attaques de navires en mai et juin près du détroit d’Ormuz, par lequel transite le tiers du pétrole transporté par voie maritime dans le monde. L’Iran a nié toute responsabilité mais ces attaques ont fait bondir le prix du brut.

Après les attaques de mai, l’Arabie saoudite, proche allié de Washington et grand rival régional de l’Iran, avait demandé une réponse « décisive » aux menaces sur l’approvisionnement énergétique.

La tension est encore montée d’un cran après l’annonce par l’Iran jeudi de la destruction en vol d’un drone américain qui aurait, selon Téhéran, violé son espace aérien. Cette version des faits est contestée avec force par les Etats-Unis.

Donald Trump a affirmé vendredi avoir annulé à la dernière minute des frappes de représailles lancées jeudi soir contre l’Iran pour éviter un bilan humain dramatique, tout en maintenant ses menaces contre Téhéran.