Triple attentat de Boko Haram au Nigeria: le bilan monte à 30 morts

Un triple attentat suicide attribué à Boko Haram a fait 30 morts et plus de 40 blessés dans le nord-est du Nigeria, l’attentat le plus meurtrier perpétré par le groupe islamiste depuis des mois dans cette région, ont rapporté lundi les services de secours.

« Pour l’instant, nous recensons 30 morts et plus de 40 blessés », a expliqué à l’AFP Usman Kachalla, responsable local des services de secours. Trois kamikazés ont déclenché leurs charges explosives dimanche soir devant un centre de retransmission de football où des dizaines de personnes regardaient un match dans la ville de Konduga, à 38km de Maiduguri, la capitale de l’Etat du Borno.