Tchad: six morts dans une attaque de Boko Haram

184

Quatre agents de l’État, un militaire et un civil, ont été tués dans une attaque d’un poste de contrôle de l’armée tchadienne sur une île du lac Tchad dans la nuit d’hier à aujourd’hui, a appris l’AFP de source militaire.
«Des éléments de Boko Haram ont attaqué un poste avancé de l’armée tchadienne de la localité de Gabalami, non loin de Kinassarom, sur une île du Lac Tchad, tuant deux douaniers, deux agents des eaux et forêts, un militaire et un civil», a déclaré cette source. Les assaillants ont été «repoussés», mais ont réussi à s’enfuir sans subir de pertes.
Les attaques de Boko Haram, groupe jihadiste nigérian, se sont multipliées ces derniers mois au Tchad, pays voisin du Nigeria. Le 18 avril, la télévision nationale tchadienne avait annoncé que trois soldats tchadiens avaient été tués dans un «accrochage» avec des membres de Boko Haram, sans préciser le lieu.