Syrie: Erdogan dit espérer parvenir avec Poutine à un cessez-le-feu à Idleb

99

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mercredi qu’il espérait obtenir un cessez-le-feu dans la région syrienne d’Idleb (nord-ouest) lors de sa rencontre prévue jeudi avec son homologue russe Vladimir Poutine.

Dans des déclarations à la presse à Ankara, M. Erdogan a affirmé qu’il espérait « obtenir un cessez-le-feu le plus rapidement possible dans la région » d’Idleb, où Ankara mène une opération contre les forces de Bachar al-Assad, lors de ce sommet jeudi à Moscou.

L’armée syrienne, appuyé par Moscou, mène depuis décembre une offensive pour reprendre la province d’Idleb, ultime bastion de rebelles pro-Ankara et de jihadistes dans le nord-ouest de la Syrie.

Les combats et bombardements ont provoqué une catastrophe humanitaire, faisant près d’un million de déplacés.

 

Syrie: escalade après de lourdes pertes turques, Erdogan et Poutine se parlent

La Turquie a lancé une offensive d’envergure contre les forces du régime syrien à Idleb après la mort le 27 février de plus de 30 soldats turcs dans des bombardements aériens attribués à Damas.

Erdogan a déclaré samedi qu’il avait sommé la Russie de s' »ôter de son chemin » en Syrie lors d’un entretien téléphonique la veille avec Poutine.

Cette escalade a fait voler en éclats un accord conclu entre les deux dirigeants à Sotchi en 2018 pour faire cesser les combats à Idleb et y instaurer une zone démilitarisée. Elle a aussi donné lieu à de vifs échanges entre Ankara et Moscou principaux acteurs internationaux dans le conflit en Syrie où ils tentent de favoriser un règlement en dépit de leurs intérêts divergents.

Afin d’obtenir davantage de soutien des Occidentaux sur le dossier syrien, la Turquie a annoncé la semaine dernière l’ouverture de ses frontières avec l’Europe pour laisser les migrants qui se trouvent sur son territoire.