Sommet Irak-Egypte-Jordanie malgré un ministre contaminé au coronavirus

282
DR.

La Jordanie accueillera mardi un sommet entre les dirigeants jordanien, égyptien et irakien, avec des protocoles sanitaires renforcés après qu’un ministre irakien a été testé positif au nouveau coronavirus, selon des responsables lundi.

Le ministre irakien des Télécommunications, Arkan al-Cheibani, est actuellement confiné en Jordanie, a annoncé le ministre de l’Information jordanien Amjad al-Adaylé.

Il faisait partie d’une délégation irakienne arrivée en Jordanie en prévision d’une rencontre mardi entre le Premier ministre irakien Moustafa al-Kazimi, le roi Abdallah II de Jordanie et le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi.

M. Kazimi est rentré samedi de Washington. Amman et Le Caire sont deux grands alliés des Etats-Unis au Moyen-Orient.

Les trois dirigeants doivent notamment discuter commerce, pétrole et télécommunications avec les ministres concernés des trois pays.

« Ce sommet est maintenu mardi mais les délégations ont été réduites, de même que la durée des rencontres, par mesure de prévention », a expliqué à l’AFP le porte-parole du gouvernement irakien, Ahmed Mollah Talal.

L’Irak est l’un des pays les plus touchés par la maladie de Covid-19 au Moyen-Orient avec environ 205.000 contaminations et 6.500 morts.

Depuis février, au moins une députée et un conseiller du président de la République sont morts en Irak de la maladie de Covid-19, tandis que plusieurs dizaines de députés et employés du Parlement ont été contaminés selon l’Assemblée.