Sept islamistes tués en Algérie dans une opération de l'armée

Crédit: DR.

L’armée algérienne a tué vendredi sept « dangereux » islamistes dans l’est du pays où elle mène régulièrement des opérations qu’elle présente comme « antiterroristes », a indiqué le ministère de la Défense.
La nouvelle opération a eu lieu dans la région de Chechar, dans la wilaya de Khenchela, à environ 550 km au sud-est d’Alger, a précisé le ministère dans un communiqué.
« Dans le cadre de la lutte antiterroriste, l’armée a abattu sept dangereux terroristes », a-t-il soulignant en ajoutant que des armes, des chargeurs et des grenades ont été saisis.
En 2017, 91 « terroristes » ont été tués et 40 autres ont été arrêtés, selon l’armée.
Les autorités algériennes utilisent le mot « terroriste » pour désigner les islamistes armés.
Les violences attribuées à des islamistes armés qui avaient ensanglanté l’Algérie durant les dix années de guerre civile (1992-2002) ont considérablement baissé mais des groupes restent actifs et s’en prennent généralement aux forces de sécurité.