Sept Algériens arrêtés pour trafic de migrants vers l’Espagne

74

La Garde civile espagnole a annoncé jeudi avoir arrêté sept Algériens, membres présumés d’une organisation faisant passer en zodiacs des migrants d’Algérie vers l’Espagne « dans des conditions lamentables », tout en se livrant au narcotrafic.

Les sept personnes interpellées et aussitôt écrouées, sont âgées de 21 à 39 ans, selon un communiqué de la Garde civile.

Quatre se chargeaient de l’embarquement et du transport des personnes, le plus souvent de nuit, à partir de la ville portuaire « d’Oran et ses alentours » (nord-ouest de l’Algérie), a indiqué à l’AFP un porte-parole de la Garde civile.

Les trois autres les réceptionnaient en Espagne et parfois les faisaient passer vers d’autres pays d’Europe, selon la même source.

La Garde civile a précisé avoir « saisi quatre embarcations » et « aidé 79 personnes qui étaient en train d’être transportées, entassées (à bord des bateaux) dans des conditions lamentables, jusqu’aux côtes de la province d’Almeria », en Andalousie (sud de l’Espagne).

Ces zodiacs dotés de moteurs puissants étaient parfois aussi utilisés pour le trafic de drogue, selon le communiqué. Une fois arrivés sur les côtes andalouses, ils repartaient vers l’Algérie.

Pour les arrestations, des agents de la Garde civile « dotés de caméras thermiques » ont agi en coordination avec le Système intégré de surveillance extérieure (SIVE) qui détecte les embarcations approchant du littoral espagnol grâce aux radars et caméras à longue portée et infrarouges placées sur les côtes.