Sauvetage de cent migrants subsahariens au large de la Tunisie

141

Les autorités tunisiennes ont annoncé avoir secouru lundi au large de la Tunisie cent migrants subsahariens, qui tentaient de rallier clandestinement l’Europe à bord d’une embarcation pneumatique.

Selon un communiqué du ministère tunisien de la Défense, ces migrants irréguliers, parmi lesquels huit bébés et dix femmes, ont été interceptés par un navire militaire tunisien au large de Zarzis, dans le sud-est de la Tunisie.

La même source a précisé que ces migrants, partis à l’aube des côtes libyennes, étaient en danger après une panne dans le moteur de leur embarcation.

Ils ont été emmenés sur la base maritime de Sfax (centre) « pour être par la suite présentés aux unités de la garde nationale pour prendre les mesures juridiques nécessaires à leur encontre », a fait savoir le ministère.

L’ONU a décompté plus de 700 morts en Méditerranée entre le 1er janvier et le 17 mai 2021, et 1.400 en 2020.

Les départs depuis la Libye ont nettement augmenté, avec 11.000 départs de janvier à avril dernier, soit 73% de plus qu’à la même période de l’an passé, en raison notamment de la « détérioration » de la situation pour les étrangers dans le pays, selon le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR).

D’après l’organisation mondiale pour les migrations, il existe aujourd’hui 4.000 personnes environ dans les centres de détention en Libye, alors que des milliers d’autres sont portées disparues.

L’instabilité économique en Libye due à la crise sanitaire, l’accalmie des combats à Tripoli et une météo clémente peuvent expliquer l’augmentation des tentatives de départs et des renvois en Libye.