Sanna Marin, 34 ans, future Première ministre de Finlande

.DR

Les Sociaux-démocrates finlandais, qui dirigent le gouvernement de coalition à cinq partis, ont élu dimanche Sanna Marin qui, à 34 ans, est en passe de devenir la plus jeune cheffe de gouvernement de l’histoire du pays.

Sanna Marin a remporté l’élection de justesse, par 32 voix contre 29, face au dirigeant sortant Antti Rinne qui a démissionné, mardi dernier, après avoir perdu la confiance du parti du Centre, partenaire au sein de la coalition, à cause de sa gestion d’une grève postale.

« Nous avons beaucoup de travail à faire pour rétablir la confiance », a-t-elle déclaré à la presse dimanche soir, soulignant avoir « un programme gouvernemental conjoint qui rassemble la coalition ».

Antti Rinne dirigeait la coalition de centre-gauche depuis le mois de juin. La nomination de Sanna Marin ne devrait pas entraîner d’inflexion politique significative de l’administration sociale-démocrate.

Le parti social-démocrate (SDP) avait remporté des élections législatives en avril sur des promesses de mettre fin à des années d’austérité conduites sous la houlette du Centre, pour sortir la Finlande de la récession. La future Première ministre devrait prêter serment devant le Parlement mardi.