Saad Hariri sera samedi en France et sera reçu par Macron à l’Elysée

468

Le Premier ministre libanais démissionnaire Saad Hariri sera samedi à Paris, où il sera reçu par le président français Emmanuel Macron, a annoncé jeudi l’Elysée.

« L’Elysée confirme la venue en France de Saad Hariri et la rencontre avec le président de la République samedi à l’Elysée », a indiqué à l’AFP la présidence.

Pour offrir une issue à Saad Hariri, actuellement en Arabie Saoudite, Emmanuel Macron l’avait invité mercredi pour « quelques jours » en France, ce qu’il a accepté avec l’accord de Ryad.

L’arrivée de Hariri en France vise à débloquer la crise déclenchée le 4 novembre par l’annonce de sa démission, depuis la ville de Ryad, et des accusations libanaises de sa « détention » en Arabie saoudite.

Son sort a fait l’objet depuis d’intenses spéculations et d’informations contradictoires. Plusieurs hauts responsables libanais, dont le président Michel Aoun, ont affirmé qu’il était retenu contre son gré et qu’il était même « en captivité » à Ryad.

Jeudi, à l’issue d’un entretien à Ryad avec le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian, dépêché sur place pour le rencontrer, Saad Hariri a annoncé qu’il se rendrait « très bientôt » en France, sans préciser de date.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec Le Drian, le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a ensuite assuré que Hariri était libre de quitter Ryad « quand il veut ».

De son côté, Le Drian a réaffirmé « le souci de la France que ce pays (le Liban) garde sa stabilité, sa souveraineté, qu’il soit à l’abri des ingérences extérieures et que les communautés qui le constituent soient respectées ».

« Nous souhaitons nous coordonner pour contribuer à un retour à la normale que nous souhaitons le plus rapide possible après la démission » de Hariri, qui sera accueilli en France « en ami », a-t-il ajouté.