"En représailles à un feu", Israël frappe des positions du Hamas à Gaza

330
Bombardement israélien dans la bande de Gaza (image d'illustration). Crédit: DR

L’armée israélienne a indiqué avoir frappé mercredi des positions du Hamas dans la bande de Gaza, en représailles à un feu allumé le long de la barrière qui enferme le territoire palestinien.
Deux individus ont mis le feu à un monticule proche de la barrière au niveau de l’ancien point de passage de Karni, a précisé l’armée dans un communiqué.
En retour, des chars positionnés en territoire israélien ont tiré sur deux postes d’observation du mouvement palestinien Hamas qui dirige la bande de Gaza, a-t-elle annoncé.
Le Hamas et Israël observent un cessez-le-feu tendu de part et d’autre de la barrière depuis la fin de la guerre de 2014, la troisième en six ans dans la bande de Gaza.
Cette trêve est régulièrement mise à l’épreuve, notamment par des tirs de projectiles en provenance de l’enclave palestinienne vers Israël, qui riposte systématiquement en prenant pour cibles des positions du Hamas, même si les roquettes sont communément attribuées à d’autres groupes de Gaza.
Une série d’incidents récents, comme l’explosion d’engins piégés le long de la barrière provoquant une riposte israélienne, et des incursions de Palestiniens en territoire israélien, a fait monter la tension.
Les forces israéliennes ont arrêté mardi à proximité d’une base militaire trois Palestiniens qui avaient cisaillé la barrière et s’étaient infiltrés 20 km en territoire israélien avec des grenades et des couteaux.
Il s’agissait de la deuxième incursion en quelques jours. La menace potentielle contre les installations militaires et contre les communautés civiles israéliennes riveraines de la bande de Gaza a suscité de vives critiques contre la porosité de la frontière et l’armée.
L’armée a précisé que les deux individus en cause mercredi n’avaient pas franchi la barrière.