H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Après avoir interpellé le président français sur Twitter, la pop star américaine sera reçue à l’Élysée ce mercredi 26 juillet. Ce rendez-vous avec strass et paillettes ne plaît visiblement pas aux internautes qui ont multiplié les critiques, caricatures et autres moqueries sur les réseaux sociaux.

    Vivement critiquée, parodiée et moquée, la rencontre au sommet entre la chanteuse Rihanna et le président Emmanuel Macron ne passera pas inaperçue. La star du R&B avait déjà interpellé le 24 juin dernier sur Twitter le nouveau chef de l’État en lui demandant si la France allait «s’engager pour le Fonds pour l’Éducation», dont elle est le porte-voix et la caution glamour. L’artiste voit son vœu exaucé et sera reçue le mercredi 26 juillet à l’Élysée. Il n’en fallait pas plus pour stimuler l’imagination des internautes qui n’ont pas manqué de montrer leur dédain ou leur étonnement devant ce rendez-vous fait de strass et de paillettes. Florilège des réactions les plus remarquées.

    «M le Président, je ne sais pas chanter en me tortillant, mais pourriez-vous me recevoir pour parler des droits des animaux?», s’est énervé en premier le chroniqueur Aymeric Caron sur Twitter. «Rihanna Elysée suite et fin: Macron réduit l’aide publique au développement. Mais il va financer L’ONG de la chanteuse? Sérieusement?», ajoute ce mécontent en se demandant également si le chef de l’État ne pense qu’à agrandir sa collection de selfie au lieu de faire de la politique.

    Si certains internautes utilisent leurs claviers pour faire savoir leur mécontentement, d’autres plus adroits avec les logiciels de montage ont préféré donner leurs avis avec des moyens plus imagés. C’est le cas de GuillaumeTC qui a croisé la tête d’Emmanuel Macron sur le corps de Drake, chanteur canadien et ancien amant de Rihanna. La rencontre entre la pop star et le président français a visiblement stimulé l’imaginaire de ce tweetos qui a publié une autre photo où l’ancien premier ministre Manuel Valls se fait passer pour la chanteuse afin d’essayer de rencontrer Macron. Deux montages qui ont provoqué une hilarité générale sur les réseaux sociaux.

    https://twitter.com/JionelLospin/status/889754860056440833

    Le syndicat de police Vigi a profité de ce déferlement de moqueries pour lancer lui aussi une petite saillie à l’encontre d’Emmanuel Macron. «Vigi recherche une personne du show-biz pour que notre président de la République s’intéresse à la sécurité de la population et aux conditions de travail des policiers. L’éducation a Rihanna et les maladies ont Bono» peut-on lire dans l’introduction de cette lettre ouverte.

    Si ce déferlement de tweets peut faire sourire, le sujet abordé entre la chanteuse et le président français n’en demeure pas moins assez sérieux. L’artiste barbadienne est l’ambassadrice depuis 2016 de Partenariat mondial pour l’éducation, association destinée à donner l’accès à l’éducation pour les enfants des pays en voie de développement. Elle cherche à récolter le maximum de fonds pour financer des programmes de formation en direction des 263 millions d’enfants déscolarisés dans le monde. Une cause qui semble s’être noyée dans le flot de réactions et d’incompréhensions des internautes français.

     

    Share.

    Comments are closed.