H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Rachida Dati aurait été payée pendant quatre ans par RNBV, une filiale de Renault-Nissan basée à Amsterdam. L’eurodéputée n’aurait toutefois pas déclaré cette somme à la haute autorité pour la transparence de la vie publique.

    Selon L’express, Rachida Dati aurait été payée pour un travail en tant qu’avocate. Elle aurait perçu 600.000 euros, « payés en quatre fois, entre novembre 2009, soit quatre mois après son départ du gouvernement de François Fillon, premier ministre de Nicolas Sarkozy, et février 2013 ». Le hic serait que cette somme ne figure pas dans la déclaration d’intérêts à la haute autorité pour la transparence de la vie publique, qu’elle devait remettre en tant que députée européenne.

     

    Lire aussi: Renault: le patron de Michelin remplace Carlos Ghosn

     

    Selon L’express, ce serait l’audit indépendant mené conjointement depuis quelques jours par Renault et Nissan sur le fonctionnement et l’utilisation des fonds de sa filiale RNBV, qui aurait révélé que Rachida Dati a été rémunérée par RNBV. L’alliance Renault-Nissan avait en effet décidé d’examiner les paiements effectués par le passé à des conseillers extérieurs français, afin de s’assurer de la transparence de l’utilisation des fonds de RNBV.

     

    Lire aussi: Renault: Carlos Ghosn a démissionné

     

    La même source précise par ailleurs que la mission de l’ancienne ministre de la Justice était d’aider l’Alliance à développer son business au Proche Orient et en Afrique du Nord. « Elle devait assister à des meetings tenus avec Carlos Ghosn, voire le représenter à l’occasion », précise le quotidien.

    Il est à noter que le quotidien avait précédemment révélé que la filiale néerlandaise de Renault-Nissan a rémunéré l’expert en sécurité Alain Bauer.

     

    Share.

    Comments are closed.