Pyongyang démantèlera son site d'essais nucléaires avant le sommet avec Trump

113
Crédit: DR.

La Corée du Nord procédera fin mai au démantèlement de son site d’essais nucléaires avant le sommet prévu avec les Etats-Unis, a annoncé samedi l’agence officielle de presse nord-coréenne KCNA.
Le président américain Donald Trump a salué la décision de Pyongyang de démanteler le site de Punggye-ri lors d’une cérémonie prévue entre les 23 et 25 mai.
Le site de Punggye-ri a abrité six essais nucléaires effectués par la Corée du Nord, dont le dernier remonte à septembre.
Kim Jong Un avait déjà annoncé en avril la fermeture de ce site en expliquant qu’il avait « rempli sa mission ».
Lire aussi : Washington prêt à aider la Corée du Nord si elle accepte une dénucléarisation «rapide»
Samedi, l’agence KCNA a précisé, en citant un communiqué du ministère nord-coréen des Affaires étrangères, que les tunnels d’essais seraient détruits par des explosifs.
Tous les sites d’observation et les centres de recherche seront évacués ainsi que les membres du personnel de sécurité et les chercheurs, a ajouté le ministère.
Des journalistes de Chine, de Russie, des Etats-Unis, de Grande-Bretagne et de Corée du Sud seront autorisés à accéder au site pour couvrir l’événement, dans un souci de « montrer de manière transparente le démantèlement du site d’essais nucléaires nord-coréen », a souligné le communiqué.
Après des années de tensions sur les programmes nucléaire et balistique de Pyongyang, la péninsule coréenne connaît depuis le début de l’année une détente qui sera marquée par le sommet Trump-Un en juin à Singapour.