Le Prix Nobel de médecine décerné à trois professeurs américains

Le prix Nobel de médecine 2017 a été décerné aux professeurs américains Jeffrey C. Hall, Michael Rosbash et Michael W. Young pour leurs travaux sur l’horloge biologique, a annoncé lundi l’Assemblée Nobel.

Les trois chercheurs ont été récompensés pour « leurs découvertes des mécanismes moléculaires qui règlent le rythme circadien », lequel s’étend sur 24 heures et permet aux êtres vivants de s’adapter aux différents moments de la journée et de la nuit, précise l’Assemblée.

« Leurs découvertes expliquent comment les plantes, les animaux et les humains adaptent leur rythme biologique de manière à ce qu’il soit synchronisé avec les révolutions de la Terre », ajoute la même source.

Jeffrey C. Hall est né en 1945 à New York, aux États-Unis. Il a obtenu son doctorat en 1971 à l’Université de Washington à Seattle et était un boursier postdoctoral à l’Institut de technologie de Californie à Pasadena de 1971 à 1973. Il a rejoint la faculté de l’Université Brandeis à Waltham en 1974. En 2002, il est devenu associé avec l’Université du Maine.

Michael Rosbash est né en 1944 à Kansas City, aux États-Unis. Il a obtenu son doctorat en 1970 au Massachusetts Institute of Technology à Cambridge. Au cours des trois années suivantes, il était stagiaire postdoctoral à l’Université d’Édimbourg en Écosse. Depuis 1974, il a été professeur à l’Université Brandeis à Waltham, aux États-Unis.

Michael W. Young est né en 1949 à Miami, aux États-Unis. Il a obtenu son doctorat à l’Université du Texas à Austin en 1975. Entre 1975 et 1977, il était stagiaire postdoctoral à l’Université de Stanford à Palo Alto. Depuis 1978, il a été professeur à l’Université Rockefeller de New York.