H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le milliardaire Michael Bloomberg s’est qualifié au prochain débat de la primaire du parti démocrate prévu mercredi au Nevada après avoir réussi à franchir la barre des 10% dans un nouveau sondage.

    « Mike a hâte de rejoindre les autres candidats démocrates sur scène et de montrer pourquoi il est le meilleur candidat pour vaincre Donald Trump et unir le pays », a déclaré le directeur de campagne de Bloomberg, Kevin Sheekey. « L’occasion de discuter ses plans réalistes et réalisables pour les défis auxquels ce pays est confronté constitue une partie importante du processus de campagne », a-t-il ajouté.

    Bloomberg ne s’était pas qualifié pour les débats antérieurs en raison de l’autofinancement de sa campagne. Au lieu de cela, l’ancien maire de New York s’est appuyé sur le déploiement d’un blitz publicitaire estimé à près de 400 millions de dollars à travers le pays dans le but d’améliorer ses scores dans les sondages nationaux et étatiques.

     

    Lire aussi: Primaires démocrates: Sanders remporte le New Hampshire, deux candidats jettent l’éponge

     

    Toutefois, à l’instar de l’Iowa et du New Hampshire, le milliardaire a choisi de ne pas participer aux caucus du Navada la semaine prochaine, ni au scrutin de la Caroline du Sud par la suite, espérant plutôt frapper fort lorsque plusieurs États voteront ensemble le 3 mars, lors du Super Tuesday.

    « Des politiques discriminatoires »

    Les cinq autres candidats qualifiés au débat de mercredi ont tous indiqué qu’ils étaient prêts à attaquer Bloomberg qui a récemment fait l’objet de plusieurs critiques pour ses commentaires passés controversés et ses politiques jugées discriminatoires lorsqu’il était maire de New York.

    Plusieurs candidats démocrates ont critiqué la participation de Bloomberg au débat de mercredi, arguant que le Comité national démocrate avait changé les règles pour permettre au milliardaire d’apparaître sur scène.

     

    Lire aussi: Primaires démocrates: Bernie Sanders en tête dans l’Iowa

     

    « C’est à cela que sert d’être multimilliardaire. De très bons amis à moi qui participaient à la primaire démocrate – des gens comme Cory Booker du New Jersey, Julián Castro – travaillent vraiment, vraiment dur. Personne n’a changé les règles pour les faire entrer dans le débat”, a notamment déclaré Bernie Sanders.

    Share.

    Comments are closed.