Présidentielle en Côte d’Ivoire: un « mort » et des « blessés graves » lors des manifestions à Bonoua

139

Une personne est morte et plusieurs ont été blessées à Bonoua, lors d’une manifestation de l’opposition ivoirienne qui a appelé à la « désobéissance civile » avant la présidentielle du 31 octobre, a annoncé lundi Jean-Paul Améthier, le maire de la ville, ancien fief de l’ex-Première dame Simone Gbagbo.

« Il y a eu un mort, un jeune homme qui se prénomme Morel et une dizaine de blessés graves » a affirmé à l’AFP M. Améthier, maire (opposition) de cette ville située à 60 km à l’est d’Abidjan, accusant les forces de l’ordre d’en être responsable.