Pompeo qualifie « d’hypocrisie » le vote d’une résolution de l’ONU condamnant le racisme

550
DR.

Le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo a vivement critiqué samedi l »hypocrisie » du Conseil des droits de l’Homme de l’ONU qui a voté la veille une résolution condamnant le racisme systémique et les violences policières. 

« Le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU qui comprend le Venezuela, et récemment Cuba et la Chine, a toujours été et demeure un refuge pour les dictateurs et pour les démocraties qui les tolèrent », a affirmé le secrétaire d’Etat.

« La décision du Conseil de voter hier une résolution centrée sur la police et le racisme aux Etats-Unis l’entraîne encore plus bas » a-t-il ajouté.