Plusieurs morts et des blessés dans une fusillade en Californie

358
DR.

Une fusillade a fait mercredi « plusieurs morts » et des blessés sur le site d’une compagnie de transports publics à San José, en Californie, a annoncé la police locale.

Le tireur présumé « est décédé », a précisé Russell Davis, de la police du comté de Santa Clara, sans donner les causes de sa mort ou son identité.

Le « nombre exact de morts et de blessés » n’est pas encore confirmé, a poursuivi M. Davis, et les informations sont encore « très préliminaires ».

La fusillade a eu lieu mercredi matin autour de 06H45 (13H45 GMT) près d’un site de la Valley Transportation Authority (VTA), qui gère notamment les transports publics de la zone, dans le centre-ville de San José.

 

Lire aussi: Une fusillade dans une école de Russie fait au moins sept morts

 

Des employés de la VTA figurent « parmi les victimes », selon la police, qui n’a pas précisé leur nombre.

Le site a été évacué et la « gravité des blessures » est en train d’être évaluée, a dit l’entreprise sur Twitter.

Il s’agit d’un centre où sont stockés des trains et qui en assure la maintenance, d’après M. Davis.

Une enquête est en cours, mais « la sécurité du public est assurée à ce stade », a affirmé Russell Davis.

 

– Série de fusillades –

 

« Nous sommes peinés pour les familles de ceux que nous avons perdus dans cette terrible fusillade », a déclaré le maire de San José, Sam Liccardo.

« Dans la famille de la VTA, nous pleurons la perte de nos collègues et prions pour le rétablissement de ceux qui sont en train d’être soignés », a-t-il ajouté.

Une série de fusillades ont endeuillé les Etats-Unis ces derniers mois, notamment dans une installation de FedEx à Indianapolis, dans un immeuble de bureaux en Californie, dans un supermarché à Boulder (Colorado) et dans plusieurs salons de massage à Atlanta.

 

Lire aussi: Nouvelle fusillade aux Etats-Unis: huit morts à Indianapolis

 

Le week-end dernier, douze personnes ont été tuées par balle et une cinquantaine ont été blessées à travers le pays dans un regain de violence par arme à feu, qualifiée récemment d' »épidémie » par Joe Biden.

Le président démocrate a dévoilé début avril des mesures visant à limiter la prolifération des armes à feu aux Etats-Unis.

La violence par arme à feu est « une honte internationale », avait-il fustigé.

Depuis le début de l’année 2021, 17.635 personnes ont été tuées par balle aux Etats-Unis, et 231 fusillades ayant fait plusieurs victimes ont été recensées, selon le site Gun Violence Archive.