Turquie: plusieurs dizaines de pilotes de l’armée arrêtés

111
DR.

Les autorités turques ont arrêté mercredi plusieurs dizaines de pilotes de l’armée soupçonnés d’être liés au prédicateur Fethullah Gülen, accusé par Ankara d’avoir ourdi une tentative de coup d’Etat en 2016.

Selon le parquet d’Ankara, 48 pilotes d’hélicoptères rattachés au commandement de l’armée de terre, dont trois qui ont le grade de colonel et quatre celui de lieutenant-colonel, ont été arrêtés et placés en garde à vue au siège de la police antiterroriste de la capitale turque.

D’après le parquet, le procureur général d’Ankara a par ailleurs émis des mandats d’arrêt contre 15 civils soupçonnés d’être les « officiers traitants » de ces pilotes pour le compte du mouvement du prédicateur Gülen que le gouvernement turc qualifie de « terroriste ».

Ce nouveau coup de filet survient alors que les purges lancées après le putsch manqué du 15 juillet 2016 se poursuivent à un rythme soutenu, avec des dizaines, voire des centaines d’arrestations hebdomadaires.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont été arrêtées depuis le putsch manqué et plus de 140.000 limogées ou suspendues.

M. Gülen, un ancien allié du président Recep Tayyip Erdogan dont il est devenu la bête noire, nie toute implication dans la tentative de renversement et affirme diriger un mouvement religieux pacifique.

Il réside depuis une vingtaine d’années aux Etats-Unis et Ankara réclame son extradition, une demande restée lettre morte à ce jour.