Plus de 106.000 euros collectés pour soutenir Tariq Ramadan

7484

Une cagnotte a été lancée sur la plateforme CotizUp pour aider l’islamologue suisse Tarq Ramadan qui «se trouve confronté à plusieurs affaires dont la bataille sera longue et coûteuse».
Le groupe Facebook «Free Tariq Ramadan Campaign», créé pour soutenir Tariq Ramadan actuellement en détention pour deux accusations de viols, a organisé une cagnotte sur la plateforme CotizUp. Selon ses organisateurs, l’initiative qui a déjà récolté plus de 106.000 euros, dépassant largement les 90000 euros visés, a pour but de soutenir l’islamologue suisse qui «se trouve confronté à plusieurs affaires dont la bataille sera longue et coûteuse», entre «procédures juridiques, frais d’avocats, expertises et contre-expertises… ».
L’affaire Tariq Ramadan a commencé lorsque l’écrivaine et ex-salafiste Henda Ayari a porté plainte contre le célèbre islamologue suisse pour viol, en octobre 2017. Depuis lors, l’affaire a connu de nombreux rebondissements, dont le dépôt d’une deuxième plainte pour viol par une autre femme, jusqu’à l’inculpation et la mise en détention provisoire de Ramadan, le 2 février.
Victime de «collusion»
L’affaire a pris une tournure inattendue lorsque la défense de Ramadan a porté plainte contre l’essayiste française Caroline Fourest, très critique envers l’islamologue, pour collusion avec les deux accusatrices. L’enquête avait, en effet, mis au jour que les deux plaignantes ont eu plus d’une centaine de contacts téléphoniques avec la ligne de Fiammetta Venner, compagne de Fourest, sur la période entre le 6 mai et le 6 novembre 2017.
Mais l’essayiste s’est défendue en disant qu’il s’agit de sa propre ligne et que tous ces échanges sont postérieurs au dépôt de la première plainte d’Henda Ayari le 20 octobre. Elle a ajouté avoir également repris contact avec la deuxième plaignante «pour se soutenir». L’essayiste a donc porté plainte pour dénonciation calomnieuse via son avocat Patrick Klugman qui a fustigé des propos «complotistes».