Plus de 100 migrants portés disparus en Méditerranée après le naufrage de leur embarcation

48

Un total de 117 passagers d’un canot pneumatique parti il y a deux jours des côtes libyennes sont portés disparus après le naufrage de leur embarcation, a annoncé samedi l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

«Après dix ou onze heures de mer, le bateau parti de Garabouli, en Libye, a commencé à couler et les gens se sont noyés », a précisé l’OIM sur Twitter, citant des survivants. Les rescapés, qui souffrent d’hypothermie sévère, ont indiqué qu’ils étaient 120 à bord, dont dix femmes et deux enfants. Les passagers venaient pour la plupart d’Afrique de l’Ouest, a fait savoir la même source.

La marine italienne avait dans un premier temps parlé d’une vingtaine de passagers. Elle a précisé que le bateau en perdition a été localisé par un avion de reconnaissance militaire, qui a lancé deux canots de sauvetage avant de quitter le secteur faute de carburant. Les recherches n’ont ensuite rien donné.

Selon l’OIM, 2.297 migrants sont morts ou ont disparu en Méditerranée l’année dernière et 116.959 sont arrivés en Europe par voie maritime. Pour les 16 premiers jours de 2019, l’organisation a dénombré 4.449 arrivées, presque toutes par voie maritime, alors qu’il y en avait eu 2.964 pour la même période en 2018.