Pays-Bas: la sœur de Redouane Taghi et cinq autres personnes arrêtées

7988
Image d'illustration./DR

Après l’annonce de l’arrestation du criminel Redouane Taghi à Dubaï, la police néerlandaise a mené un vaste coup de filet permettant l’arrestation de six suspects à travers tout le pays.

Au total, huit perquisitions ont été menées par les autorités néerlandaises lundi soir, soit quelques heures après que la police du Dubaï a annoncé l’arrestation de Redouane Taghi, présumé chef de la mafia marocaine aux Pays-Bas, appelée Mocro Maffia.

Les perquisitions se sont déroulées dans divers lieux des Pays-Bas, dont la capitale Amsterdam et la ville d’Utrecht (centre), note un communiqué de la police. «Il s’agit de cinq hommes et d’une femme âgés de 29 à 45 ans», note un communiqué de la police néerlandaise. L’unique femme arrêtée par la police à Vianen (province d’Utrecht) serait la sœur de Redouane Taghi.

 

Lire aussi: Dubaï va finalement extrader le mafieux Redouane Taghi vers les Pays-Bas

 

«Les suspects ont été arrêtés pour blanchiment d’argent, possession d’armes et possession de drogues», poursuit-on de même source. Tous appartiendraient au réseau criminel dit Mocro Maffia, dont les ramifications s’étendent jusqu’en Belgique.

Actif jusqu’au dernier moment

Le chef de police, Andy Kraag, qui a mené ce coup de filet, a expliqué qu’avec ces arrestations «nous voulons démanteler l’organisation de Taghi, afin de réduire la menace potentielle que représente ce réseau criminel». Il a également souligné dans un entretien accordé au journal De Telegraaf que  Redouane Taghi a été actif jusqu’au dernier moment, tandis que son bras droit, Said Razzouki, également recherché par la police, «ne l’est plus».

Pour rappel, les autorités émiraties ont annoncé, ce lundi 16 décembre l’arrestation de Redouane Taghi mettant fin ainsi à une chasse à l’homme ayant duré plusieurs années. L’opération qui a permis ce coup de filet est le fruit de la collaboration entre les autorités émiraties et les autorités néerlandaises qui soupçonnaient il y a quelques mois déjà que le criminel se cachait à Dubaï.

 

Lire aussi: Impliqué dans la fusillade du café La Crème, le chef de la mafia marocaine aux Pays-Bas arrêté à Dubaï

 

Redouane Taghi serait rentré à Dubai via l’aéroport en présentant un faux passeport, selon le quotidien Gulf News. Sans donner plus de détails, les autorités émiraties ont annoncé que l’arrestation, menée lundi 16 décembre dans l’après-midi, a été opérée dans une villa.

Agé de 41 ans, Taghi faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour meurtre et trafic de drogue. Il est aussi soupçonné d’avoir commandité plusieurs meurtres aux Pays-Bas, en Espagne ainsi qu’au Maroc.

En effet, le réseau criminel serait également derrière la fusillade du Café La Crème à Marrakech, survenue en novembre 2017. Un règlement de comptes, qui avait pour rappel, conduit à la mort la mauvaise cible, un jeune étudiant en médecine.