La Palestine devient membre d’Interpol

510

Interpol a annoncé mercredi avoir approuvé la demande de l’Autorité palestinienne pour devenir membre de l’organisation internationale policière, en dépit de la forte opposition d’Israël.

« L’Etat de Palestine et les îles Salomon sont désormais pays membres », a annoncé Interpol sur le réseau social Twitter, en marge de son assemblée générale organisée dans la capitale chinoise Pékin.

Les Palestiniens, qui militent pour la création de leur Etat, sont en quête de reconnaissance par les institutions internationales.

Israël s’oppose systématiquement à ces tentatives et mène à cette fin une intense campagne diplomatique. L’assemblée générale d’Interpol avait rejeté une première candidature palestinienne fin 2016.

« L’Etat de Palestine », selon les termes d’Interpol, a été admis mercredi au sein de l’organisation internationale policière après un vote de son assemblée générale. Une majorité des deux tiers est nécessaire.

Les Palestiniens disposent déjà d’un statut d’observateur à l’ONU depuis 2012 et ont rejoint la Cour pénale internationale et l’Unesco.