Nucléaire: la Russie réduit progressivement son arsenal

Image d'illustration. Crédit: DR

La Russie réduit progressivement son arsenal nucléaire dans le cadre du Traité sur la non-prolifération nucléaire (TNP), a affirmé jeudi le ministère russe des Affaires étrangères.

« La Russie observe strictement toutes les dispositions du traité en réduisant son arsenal nucléaire, le rôle de ces armes dans sa politique de défense nationale et en fournissant le soutien et le partage d’expériences dans le domaine du développement pacifique de l’énergie nucléaire », a indiqué le ministère dans un communiqué.

 

Lire aussi: Emirats: feu vert à l’exploitation de la 1ère centrale nucléaire arabe

 

Moscou contribue, en outre, à renforcer le système des garanties de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) et à garantir le respect par les Etats de leurs obligations contractuelles vis-à-vis du traité, a ajouté le ministère.

« Maîtriser la menace de prolifération nucléaire »

Concernant la conférence d’examen du TNP, prévue le 27 avril à New York, le ministère a souligné que cet événement devrait être une occasion pour les Etats de confirmer leurs engagements aux objectifs du traité, ajoutant que le TNP a contribué pendant un demi-siècle à maîtriser la menace de prolifération nucléaire et à développer la coopération internationale dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie atomique.

« Le TNP a apporté une contribution inestimable à la garantie de la sécurité internationale et de la prospérité des Etats et des peuples du monde, en étant un instrument juridique international et un des fondements de l’ordre mondial moderne », a souligné la diplomatie russe.

 

Lire aussi: La France refuse de sortir de l’accord sur le nucléaire iranien

 

Le TNP, ratifié par 190 pays, a été approuvé en 1968 lors de la 22ème Assemblée générale des Nations unies et est entré en vigueur en 1970.