« Nous sommes en guerre »: Macron confine 65 millions de Français

5997
Crédit: AFP.

Emmanuel Macron s’est adressé de nouveau aux Français, lundi 16 mars, après avoir réuni un Conseil de défense face à l’accélération de l’épidémie de coronavirus. Le confinement a été décrété en France.

Emmanuel Macron a annoncé des « déplacements fortement réduits pour 15 jours au moins » pour « limiter au maximum les contacts » et lutter contre l’expansion du coronavirus en France, lundi soir lors de son allocution télévisée.

Il ne sera ainsi plus possible de « retrouver ses amis ou aller au parc », et « seuls doivent demeurer les transports absolument nécessaires », « pour se soigner », faire ses courses ou encore « aller au travail quand le travail à distance n’est pas possible », a détaillé le chef de l’Etat. « Toute infraction à ces règles sera sanctionnée », a-t-il ajouté, avant de déclarer: « Nous sommes en guerre ».

L’Union européenne va fermer « dès mardi midi » ses frontières avec l’extérieur pendant trente jours, afin de lutter contre la pandémie de coronavirus, a annoncé  Emmanuel Macron.

 

Lire aussi: Vidéo. Coronavirus: «L’heure est grave», avertit un médecin marocain

 

« Tous les voyages entre pays non européens et l’Union européenne seront suspendus pendant 30 jours », a déclaré le chef de l’Etat français.

Le second tour des élections municipales est également reporté, a annoncé le président français. « Nous sommes en guerre », a-t-il répété.

« Nous sommes en guerre, en guerre sanitaire certes. Nous ne luttons ni contre une armée, ni contre une autre nation. Mais l’ennemi est là, invisible, insaisissable, qui progresse. Et cela requiert notre mobilisation générale », a déclaré le président français en appelant à « éviter l’esprit de panique » et à ne pas croire « les fausses rumeurs, les demi-experts ou les faux sachants ». « Nous devons tous avoir l’esprit de responsabilité ».

Le dernier bilan, dimanche soir, faisait état de 127 morts et 5.423 personnes testées positives en France, soit 36 morts de plus et plus de 900 cas diagnostiqués supplémentaires en 24 heures.