Une nonne, qui avait traîné Katy Perry devant la justice, meurt en plein procès

921

Depuis quelques années, deux religieuses et leur congrégation sont en guerre avec la chanteuse américaine qui souhaite s’offrir un ancien couvent à Los Angeles. Vendredi, alors que l’affaire était traduite devant les tribunaux, l’une des religieuses est décédée en pleine audience.

Le procès qui confrontait Katy Perry aux sœurs Rita Callanan et Catherine Rose a connu un surprenant rebondissement. Depuis plus de deux ans, la star de trente-trois ans n’avait qu’une seule idée en tête: acheter un ancien couvent catholique de Los Angeles, datant de 1927 et laissé à l’abandon. Cette fille de pasteurs avait eu un coup de foudre pour la bâtisse qu’elle avait découverte en juillet 2015. Aspiration qui a fortement déplu aux deux nonnes qui comptent parmi les cinq religieuses à avoir vécu dans le cloître jusqu’en 2011.
L’Église contre-attaque
L’idée que la chanteuse délurée puisse acheter un ancien lieu de culte n’a pas plu aux religieuses. L’une d’elle, sœur Catherine Rose Holzman, 89 ans, avait d’ailleurs déclaré que Katy Perry était trop «provocatrice». «Je suis tombée sur ses clips, je n’ai pas trop apprécié», s’était-elle outrée. Les sœurs du Cœur-Immaculé-de-Marie avaient tenté d’anticiper la vente en négociant avec une autre acheteuse, la restauratrice Dana Hollister, qui projetait d’en faire un hôtel de luxe. Mais la transaction avait été annulée par l’archidiocèse, les nonnes n’ayant aucune autorité pour vendre la bâtisse. Elles avaient d’ailleurs été accusées d’interférer dans la vente avec la célébrité. Le procès qui s’est ouvert la semaine dernière avait notamment pour enjeux de décider d’éventuels dommages et intérêts.
Le procès n’a pas pourtant pas eu le dénouement escompté. Vendredi dernier, en pleine audience, sœur Catherine Rose s’est subitement effondrée. L’archevêque José Gomez a attesté du décès et a déclaré dans un communiqué qu’elle «a servi l’Église avec dévouement et amour pendant de longues années». «Aujourd’hui, nous nous souvenons de sa vie avec gratitude», a-t-il ajouté.
Si les causes de son décès sont encore ignorées, la nonne avait témoigné d’une vive émotion quant à l’affaire. Peu avant de rendre l’âme, elle avait prié Katy Perry de s’«arrêter» avant d’ajouter à la télévision américaine Fox 7: «cela ne fait du bien à personne, beaucoup de gens souffrent.» Avant ce triste dénouement, l’artiste avait proposé 14,5 millions de dollars pour l’édifice et l’offre avait été acceptée par l’archevêque de Los Angeles. À ce jour, la transaction a pourtant été suspendue dans l’attente de l’approbation du Vatican.