Navalny est l’homme des Etats-Unis en Russie (Moscou)

135
L'opposant Alexeï Navalny./DR

Le mouvement de l’opposant Alexeï Navalny est piloté par les Etats-Unis, a estimé jeudi la porte-parole de la diplomatie russe pour balayer les critiques américaines après que la Russie a banni les organisations du principal détracteur du Kremlin.

La porte-parole Maria Zakharova a estimé que la vitesse à laquelle Washington a condamné la décision nocturne de la justice russe d’interdire toutes les structures de M. Navalny, montre qu’il est en fait leur « agent ».

« Deux heures après, ils font une déclaration spéciale », s’est-elle offusquée à l’antenne de la radio publique Vesti-FM. « Ils font preuve d’un tel zèle politique car on a touché à ceux qu’ils supervisent, ceux qu’ils soutenaient politiquement et autrement », a accusé Mme Zakharova.

M. Navalny, en prison depuis janvier, et ses partisans ont toujours démenti tout lien avec des puissances occidentales, qualifiant ces accusations de mensonges destinés à les discréditer. Le Kremlin a même estimé que l’opposant collaborait avec des services de renseignement étrangers.

La Russie a déployé une offensive judiciaire d’ampleur contre les opposants, en particuliers ceux proches de M. Navalny, depuis son arrestation en janvier, lorsqu’il est rentré de convalescence après avoir survécu à un empoisonnement ordonné, selon lui, par Vladimir Poutine.

L’interdiction de ces organisations pour extrémisme ouvre la voie à l’exclusion de ses partisans des législatives de septembre.

Le mouvement de M. Navalny est la principale formation d’opposition au Kremlin.