M’jid El Guerrab placé en garde à vue

4691

Le député macroniste M’jid El Guerrab a renoncé à son immunité parlementaire et s’est rendu au commissariat en début d’après-midi. Il a aussitôt été placé en garde à vue.

Ca se complique pour le député d’origine marocain M’jid El Guerrab. Ce dernier, après avoir asséné des coups de casque de scooter, mercredi, au responsable du parti socialiste Boris Faure, a été placé en garde à vue en début d’après-midi, à 15 heures, rapportent plusieurs médias français. « L’élu a décidé de renoncer à son immunité parlementaire et de se rendre au commissariat vendredi en début d’après-midi », rapporte le site francetvinfo.fr.

« Suite à l’altercation que j’ai eue avec M. Boris Faure, j’ai décidé de me mettre en congé du parti et du groupe parlementaire LREM afin de permettre à l’enquête de se dérouler de la manière la plus sereine possible et de faire toute la lumière sur ce qui s’est passé. Je souhaite naturellement le rétablissement le plus rapide à Monsieur Faure » a pour sa part écrit M’jid El Guerrab sur son profil Facebook.

https://www.facebook.com/mjid.elguerrab/posts/10154692100191246?pnref=story

 

M’jid El Guerrab, député LREM de la neuvième circonscription des Français de l’étranger, est accusé par le cadre PS de l’avoir frappé avec un casque de moto, mercredi dans le Vème arrondissement parisien. Boris Faure a aussitôt été emmené à l’hôpital où il a dû être opéré en urgence. Selon francetvinfo, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour violences aggravées contre le député d’En Marche !