M’jid El Guerrab défendu par Eric Dupont-Moretti

5843

Le député franco-marocain M’jid El Guerrab comparait ce samedi devant le juge après l’ouverture d’une information judiciaire pour « violences volontaires avec arme ». Son avocat n’est autre que le tonitruant Eric Dupont-Moretti.

Après avoir défendu Mohammed VI dans l’affaire dite Laurent-Gracié, et le chanteur Saâd Lamjarred accusé d’agression sexuelle, voilà que le célèbre avocat Eric Dupont-Moretti s’occupe désormais de M’jid El Guerrab, qui comparait ce samedi devant un magistrat dans le cadre de l’ouverture d’une information judiciaire pour « violence volontaires avec arme », après sa violente altercation avec Boris Faure, le 1e secrétaire du Parti socialiste dans la 9ème circonscription des Français de l’étranger, rapporte le site de la radio Europe 1.

Le député de la République en marche (LREM), qui a passé la nuit au commissariat après avoir été placé en garde à vue vendredi, devait comparaître ce samedi devant le juge d’instruction en vue d’une mise en examen, indique europe1.fr citant des sources de l’AFP et de Reuters. La garde à vue a été levée ce samedi « pour défèrement au parquet en vue de l’ouverture d’une information judiciaire du chef de violences volontaires avec arme ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à huit jours », précise la même source.

Objet d' »un contrôle judiciaire avec interdiction de contact avec la victime est requis », M’jid El Guerrab bénéficie d’une défense de poids, en la personne de Me Eric Dupont-Moretti, alias « Aquitator », connu au Maroc pour avoir défendu Mohammed VI et le chanteur Saâd Lamjarred. L’avocat a déclaré que les coups infligés par son nouveau client sont à mettre sous le compte d’un « geste réflexe » pour se dégager d’une « emprise » qui « n’avait pas lieu d’être ». La bataille judiciaire peut commencer.