Mexique: des centaines de migrants tentent de franchir la frontière américaine à Tijuana

16

Des centaines de migrants venant d’Amérique centrale ont tenté dimanche de franchir la frontière américaine à Tijuana, dans le nord-ouest du Mexique, a constaté un journaliste de l’AFP.
Au moins 500 d’entre eux, parmi lesquels des femmes et des enfants, qui participaient à une manifestation pacifique aux abords de la frontière se sont dirigés vers la barrière métallique de délimitation et y ont grimpé pour tenter d’entrer aux Etats-Unis.
Plusieurs centaines de migrants sont parvenus à franchir une première barrière avant de recevoir des gaz lacrymogènes, a constaté une journaliste de l’AFP, tandis que des hélicoptères de l’armée américaine survolaient la frontière à basse altitude.
Plusieurs migrants ont préféré rebrousser chemin tandis que d’autres ont poursuivi vers le sol américain.
La frontière a été fermée entre Tijuana et San Diego, ont annoncé peu après les gardes-frontières américains.
La frontière est fermée aux voitures et aux piétons jusqu’à nouvel ordre, a déclaré sur Twitter l’antenne de San Diego de l’agence fédérale des douanes et de la protection des frontières.
Le président américain Donald Trump a menacé ces derniers jours de fermer totalement la longue frontière entre les Etats-Unis et le Mexique si la situation devait dégénérer
Environ 5000 migrants de la caravane sont arrivés cette semaine à Tijuana, après avoir parcouru plus de 4.000 kilomètres en un peu plus d’un mois, fuyant la violence et la pauvreté au Honduras, dans l’espoir d’entrer aux Etats-Unis.
Environ 9.000 militaires américains ont été déployés à la frontière avec le Mexique pour empêcher toute intrusion.