Mexique: découverte de nouvelles fosses communes contenant les restes de 35 cadavres

68

De nouvelles fosses communes contenant les restes de 35 de cadavres ont été découvertes dans l’Etat mexicain de Jalisco (ouest), l’un des plus violents du pays, ont annoncé samedi les autorités judiciaires.

« On y a retrouvé 27 cadavres de personnes qui avaient été privées de leur liberté. Nous n’en avons identifié que deux pour le moment », a indiqué à la presse le procureur de cet Etat, Gerardo Octavio Solis.

Ce chiffre pourrait augmenter avec les travaux de déblaiement qui se poursuivent. « Nous creusons à plus de 3 mètres de profondeur », a-t-il souligné.

Les corps avaient été enterrés sur le terrain d’un ranch, dans la municipalité de Zapopan, précise-t-on. A Guadalajara, capitale de l’Etat et deuxième ville du pays, ce sont les crânes de sept personnes et d’autres restes humains qui ont été découverts sur le terrain d’une maison où, le 3 mai, neuf personnes avaient été secourues après avoir été victimes d’actes de torture.

Un dernier corps a été retrouvé enterré dans la cour d’un appartement en rez-de-chaussée, dans la municipalité de Tlajomulco.

Plus de 40.000 personnes sont portées disparues au Mexique, où des charniers contenant parfois plusieurs centaines de cadavres sont régulièrement découverts à travers le pays. Frappé par une vague de violence liée au trafic de drogue, particulièrement depuis que le président de l’époque, Felipe Calderon, a lancé en 2006 les forces armées dans une vaste opération de lutte contre les narcotrafiquants.

Depuis cette date, quelque 250.000 personnes ont été assassinées dans le payne s, selon des chiffres officiels qui précisent pas combien d’entre elles ont été victimes des affrontements entre mafias.

Selon le gouvernement mexicain, un peu plus de 1.100 fosses clandestines ont été localisées à travers le pays et il y a environ 26.000 cadavres non identifiés dans les morgues.