McDonald’s a fermé « plusieurs centaines de restaurants » en Chine à cause du virus

149
Crédit: DR.

Le géant de la restauration rapide McDonald’s a précisé mercredi avoir fermé « plusieurs centaines » de restaurants dans la province de Hubei, au centre d’une épidémie du nouveau coronavirus en Chine, tout en soulignant qu’environ 3.000 établissements restaient ouverts dans le pays.

La situation y reste « fluide » et « inquiétante », a souligné un responsable du groupe lors d’une conférence téléphonique suivant la diffusion de ses résultats financiers.

Pour l’occasion, McDonald’s a constitué un groupe de travail sur le contrôle et la prévention de l’épidémie, réfléchissant notamment à la façon de travailler dans les cuisines ou à la livraison de repas aux soignants dans les hôpitaux.

Le groupe souligne toutefois que l’impact sur ses résultats devrait être « assez réduit » si l’épidémie reste contenue dans le pays. La Chine compte 9% des fast-foods de McDonald’s mais représente seulement 4% à 5% de ses ventes globales et environ 3% de son bénéfice opérationnel.

 

Lire aussi: Coronavirus: la vidéo de l’évacuation d’un touriste chinois sème la panique à Fès

 

La chaîne américaine Starbucks avait déjà annoncé mardi avoir fermé plus de la moitié de ses cafés dans le pays.

« Nous avons dans l’immédiat deux priorités clés en Chine: premièrement, prendre soin de la santé et du bien-être de nos partenaires et clients dans nos magasins, deuxièmement, jouer un rôle constructif en soutenant les responsables politiques et de santé locaux », a affirmé le directeur général Kevin Johnson, lors d’une conférence téléphonique à l’occasion de la diffusion des résultats financiers.

Le directeur financier de Starbucks, Patrick Grismer, a de son côté souligné que la Chine représentait « seulement » 10% du chiffre d’affaires mondial du groupe. « L’ampleur de l’impact » de la crise sanitaire « dépendra de la durée de la fermeture des magasins », a-t-il ajouté.