Mauritanie: ouverture des bureaux de vote pour choisir un nouveau président

34

Les bureaux de vote ont ouvert, samedi à 07H00 GMT, en Mauritanie pour le premier tour de l’élection présidentielle lors de laquelle les électeurs devront choisir le 10è président de la République, en remplacement du chef de l’Etat sortant, Mohamed Ould Abdel Aziz, dont le second mandat expire en août prochain.

Selon la Commission électorale nationale indépendante (CENI), l’opération de vote se poursuivra jusqu’à 19H00 et au cas où un deuxième tour s’avère nécessaire, il aura lieu le 6 juillet prochain.

D’après les données révélées par la CENI, 1.544.132 électeurs mauritaniens voteront dans 3.870 bureaux répartis sur 16 circonscriptions, dont 45 bureaux dédiés aux Mauritaniens résidant à l’étranger.

Les électeurs choisiront le nouveau Président parmi six candidats : Mohamed Ould Cheikh Mohamed Ahmed dit Ould El Ghazouani, ancien ministre de la Défense et candidat de la majorité au pouvoir, Sidi Mohamed Ould Boubacar, ancien Premier ministre pendant deux mandats (1992-1996 et 2005-2007), Biram Dah Ould Abeid, défenseur des droits de l’homme et candidat du «Changement civil», Mohamed Ould Maouloud, candidat de la «Coalition des Forces pour le changement démocratique», Kane Hamidou Baba, candidat de la coalition «Vivre Ensemble-CVE» et Mohamed El Mourteji El Wavi, cadre au ministère des Finances (indépendant).

Contrairement aux échéances précédentes, les membres des forces armées et de sécurité voteront le même jour que les électeurs civils, alors qu’auparavant ils se rendaient aux urnes un jour plus tôt et ce, en vertu d’une loi organique sur l’élection du Président de la République, approuvée le 8 mai dernier par le Conseil des ministres.

Il convient de noter, à ce propos, que le vote des membres des forces armées et de sécurité le même jour que les civils était l’une des revendications de l’Alliance électorale de l’opposition mauritanienne.

La campagne électorale officielle a été lancée dans la nuit du 6 au 7 juin et s’est poursuivie jusqu’au 20 juin courant à minuit.

La Commission électorale nationale indépendante avait confirmé qu’elle était désormais prête, avec ses sections régionales et locales, à assurer le bon déroulement du scrutin présidentiel.

Dans un communiqué, la CENI a déclaré que tous les bureaux de vote sont prêts à recevoir les électeurs et qu’elle a achevé les procédures de transfert du matériel électoral requis le jour du scrutin dans toutes les régions du pays, notamment les listes électorales, la carte d’électeur, l’encre.

Les six candidats, dont trois avaient concouru pour la Présidentielle, à savoir Mohamed Ould Maouloud (2007), Hamidou Baba (2009) et Dah Ould Abeid (2014), avaient organisé des campagnes électorales pendant deux semaines (du 7 au 20 juin courant) dans différentes régions du pays, au cours desquelles ils ont présenté leurs programmes électoraux dans l’objectif de séduire les électeurs et gagner leurs voix.

Pour rappel, la dernière élection présidentielle en Mauritanie a eu lieu en 2014 et a été remportée par le président actuel, Mohamed Ould Abdel Aziz, pour une seconde et dernière mandature, sachant que la constitution mauritanienne fixe à deux le nombre de mandats présidentiels d’une durée de cinq ans chacun.