Mauritanie: arrêt de la diffusion papier des journaux gouvernementaux

133

Les journaux gouvernementaux mauritaniens Chaab (arabe) et Horizons (français) étaient introuvables lundi dans les kiosques de Nouakchott, conformément à la décision du gouvernement d’en abandonner la version papier après 43 ans de parution, a constaté l’AFP.
La décision de renoncer à l’impression des deux quotidiens nationaux, édités par l’agence mauritanienne d’information (AMI), a été communiquée aux salariés par leur directrice générale, Khadijetou Sghair Said, durant le weekend.
Cette décision « entre dans le cadre de la libéralisation de la presse dont l’option avait été prise par le gouvernement en 2012 et qui suit son cours normal« , a-t-elle expliqué lundi à l’AFP.
« Nous allons entreprendre de les continuer sur un format électronique et profiter des nouvelles technologies pour l’amélioration de nos moyens de travail » a-t-elle ajouté.
 
Lire aussi: Mauritanie: la presse privée absente des kiosques faute de papier
 
Les deux quotidiens nationaux, créés en 1975 par le gouvernement dont ils reflétaient l’opinion officielle, étaient publiés par l’imprimerie nationale, qui a cessé ses activités depuis plusieurs semaines en raison de problèmes financiers et d’une grève du personnel réclamant le paiement d’arriérés de salaires de plusieurs mois.
Les difficultés de l’imprimerie nationale affectent également la presse indépendante, qui bénéficiait de sa part de facilités en matière de coûts d’impression et se rabat aujourd’hui sur des imprimeries privées souvent jugées chères et peu performantes.
 
Lire aussi: Mauritanie: une campagne de boycott vise une filiale de Maroc Télécom
 
Les journaux privés et publics avaient cessé de paraître pendant près d’un mois entre décembre et janvier en raison d’une rupture des stocks de papier de l’imprimerie