L’OMS appelle à ne pas baisser la garde après les signes de ralentissement de la pandémie

235

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a mis en garde, jeudi, contre toute tentation de baisser la garde face à une épidémie de Covid-19 qui ralentit pour la troisième semaine consécutive et dans un monde dominé par l’optimisme des campagnes de vaccination.

« Il est plus important que jamais que nous ne commettions pas les mêmes erreurs que l’année dernière », a déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une réunion avec les Etats membres.

« De nombreux pays ont répondu à la baisse du nombre de cas en assouplissant les mesures sanitaires et sociales, et les individus ont baissé leur garde », a-t-il dit lors de cette réunion en visioconférence depuis Genève.

Cet avertissement du chef de l’OMS intervient dans un contexte de « quelques nouvelles encourageantes ». Selon l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU, globalement et dans presque toutes les régions, le nombre de cas de Covid-19 signalés a diminué au cours des dernières semaines.

« Nous savons que certains de vos pays ont encore un nombre croissant de cas, mais au niveau mondial, la tendance est positive », a indiqué le directeur général de l’OMS.

« Même avec les nouveaux variants en circulation, nous pouvons maîtriser cette pandémie », a développement le chef de l’agence onusienne.

« Les tendances positives peuvent facilement être inversées, et les gains durement acquis peuvent être perdus », a alerté le Dr Tedros.

Alors que les pays riches ont lancé depuis quelques semaines leurs campagnes de vaccination, l’Agence sanitaire mondiale de l’ONU rappelle aux Etats que « les seuls vaccins ne permettront pas de contrôler cette pandémie ». Il est donc essentiel que « les gouvernements ne se précipitent pas à rouvrir » ou desserrer la vis.

Pour le chef de l’OMS, les pays doivent continuer à adopter des mesures de santé publique pour prévenir la propagation du virus. « Les individus doivent continuer à prendre des précautions », a insisté le Dr Tedros.