Liban: un membre présumé du Hezbollah reconnu coupable dans la mort de Rafic Hariri

358
Le Tribunal spécial pour le Liban, basé aux pays-Bas. Crédits photo: Piroschka VAN DE WOUW / ANP / AFP

Le Tribunal spécial pour le Liban (TSL) a reconnu coupable mardi Salim Ayyash, membre présumé du Hezbollah, dans l’assassinat en 2005 de l’ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri, au bout de six ans de procès.

« La chambre de première instance déclare M. Ayyash coupable au delà de tout doute raisonnable en tant que coauteur de l’homicide intentionnel de Rafic Hariri », a déclaré le juge président David Re, avant de se prononcer sur le sort des trois autres suspects.

Saad Hariri a affirmé mardi « accepter » le jugement du Tribunal spécial pour le Liban (TSL) dans le procès de l’assassinat en 2005 de son père Rafic, ancien Premier ministre du Liban.

« Le tribunal a statué, et au nom de la famille de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, et au nom des familles des martyrs et victimes, nous acceptons la décision du tribunal », a déclaré Saad Hariri à des journalistes à l’issue du prononcé du jugement, devant le TSL.