L'Europe et les Etats-Unis profondément divisés sur l’Iran

194
Crédit: DR.

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, actuellement en visite à Washington, a affirmé, mercredi, que l’Europe et les Etats-Unis restent profondément divisés sur la manière de procéder après le retrait américain de l’accord de juillet 2015 sur le programme nucléaire iranien.
« Je pense que nous sommes toujours très loin d’un compromis », a-t-il dit après avoir rencontré le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, John Bolton, puis le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo.
Heiko Maas a formulé le souhait de parvenir à des résultats plus concrets si une rencontre à quatre entre les Etats-Unis, l’Allemagne et la France et la Grande-Bretagne – les deux autres puissances européennes signataires de l’accord de 2015 – pouvait être organisée.
Le ministre allemand a indiqué avoir dit à ses interlocuteurs américains que l’Europe était « très, très unie » dans son soutien à l’accord qui prévoit un encadrement strict du programme nucléaire de l’Iran en échange d’une levée des sanctions. « Nous ne voulons pas d’une prolifération des armes nucléaires dans notre voisinage élargi », a-t-il réaffirmé.
Donald Trump, en dépit du pressing diplomatique de ses alliés européens, a dénoncé l’accord le 8 mai dernier. Mike Pompeo a exposé en début de semaine les conditions exigées par Washington pour surseoir au rétablissement de ses sanctions contre l’Iran.