Les supportrices algériennes restent à la porte des stades de foot

608
DR.

Les femmes n’ont “pas leur place” dans un stade de foot, assène comme une évidence un jeune supporteur algérien, résumant l’opinion qui domine dans les tribunes. Aucune loi n’en interdit l’accès aux Algériennes, mais le stade de football est un territoire exclusivement masculin en Algérie.

Jusque dans les années 1980, elles étaient nombreuses dans les gradins avec les hommes. C’était “la belle époque”, quand la mixité était la norme dans la société algérienne, se souvient Djahida, une esthéticienne sexagénaire.

Les naissances successives de ses deux enfants ont éloigné des stades cette fan de football. Puis vinrent les années de guerre civile (1992-2002), durant lesquelles on évitait tout lieu public.
Aujourd’hui, plus question pour Djahida d’y retourner: elle a peur d’être insultée voire agressée, dans des tribunes désormais accaparées par des hommes, majoritairement jeunes, qui font la loi et disent ouvertement que les femmes n’y sont pas les bienvenues.
Lire la suite sur Plurielle.ma.