Les raids israéliens en Syrie font 57 morts

271
Raid aérien à Deir Ezzor. Crédit: DR

Les victimes des raids de l’armée israélienne qui ont eu lieu dans la nuit de mardi à mercredi à Deir Ezzor (dans l’est de la Syrie) ont atteint 57 morts, selon un nouveau bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Les raids ayant visé des dépôts d’armes et des positions militaires appartenant aux forces du régime syrien et au mouvement libanais du Hezbollah ont fait 14 morts parmi les soldats syriens et 43 miliciens proches de l’Iran, selon l’OSDH.

Un bilan initial de l’Observatoire avait fait état de 23 décès, dont sept Syriens. L’OSDH avait constaté, le 6 janvier, des raids israéliens sur des sites militaires à l’ouest de la ville d’Addur, dans la région d’Al-Kiswah, et d’autres sites sur la route Damas-Daraa, où sont basées des milices pro-iraniennes et pro-Hezbollah, en plus des forces du régime et des combattants pro-régime. Suite à ces attaques, trois personnes avaient été tuées et plus de 11 blessées, en plus de la destruction de dépôts d’armes au sud de la capitale.