H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Des manifestations sont prévues samedi dans plus de 150 villes en France contre l’extension du pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour les soignants, validés jeudi par le Conseil constitutionnel.

    Ces défilés, pour le quatrième week-end consécutif, ont lieu au lendemain d’un nouvel appel pressant lancé par le président Emmanuel Macron – « faites-vous vacciner » – et alors que plus de 44 millions de Français ont reçu au moins une dose (65,9% de la population).

    « Macron, ton pass (sanitaire), on n’en veut pas », ont crié dès jeudi soir quelques centaines de manifestants à Paris, après sa validation par le Conseil constitutionnel.

    La loi adoptée fin juillet élargit le pass sanitaire à de nouveaux lieux publics et instaure une obligation vaccinale pour les soignants.

    A partir de lundi, il faudra présenter un certificat de vaccination, un test PCR négatif au Covid-19 ou un certificat de rétablissement de la maladie pour avoir accès aux cafés et restaurants, salles de spectacles ou salons professionnels, ou pour faire un long trajet en avion, train ou autocar.

     

    Lire aussi: France: Macron confirme une 3e dose de vaccin anti-Covid « pour les plus âgés et les plus fragiles » en septembre

     

    Dans les cortèges, beaucoup disent refuser d’être « les cobayes » de nouveaux vaccins. Mais une bonne part des manifestants, parfois vaccinés, voient surtout dans l’imposition du pass sanitaire une « obligation vaccinale déguisée » et « une société de contrôle ».

    Le ministère de l’Intérieur avait recensé au moins 204.000 manifestants le 31 juillet (contre 161.000 une semaine plus tôt). « On attend globalement le même nombre de manifestants » ce samedi, pronostique une source policière.

    Quatre rassemblements sont prévus à Paris, où la préfecture de police dit attendre 10.000 manifestants.

    La semaine dernière, les manifestations avaient parfois été émaillées de face-à-face tendus avec les forces de l’ordre et ponctuées d’invectives voire d’injures envers les médias.

    Share.

    Comments are closed.