Les migrants de l’Alan Kurdi attendus dimanche à Malte

4
Le navire «Alan Kurdi» de l'ONG allemande Sea Eye, ici le 5 juillet 2019. Crédits photo: Courtesy of Sea-eye/Social Media via REUTERS

Les 40 migrants à bord du navire humanitaire Alan Kurdi ont été autorisés à débarquer à Malte à la suite d’un accord de répartition entre plusieurs pays de l’UE et ils arriveront à La Valette dimanche, a annoncé le gouvernement maltais.

Le gouvernement maltais a annoncé tard samedi soir avoir donné son accord au débarquement des migrants après des discussions menées notamment entre le gouvernement allemand et la Commission européenne sur une répartition des migrants «entre un certain nombre de pays européens».

Aucun des 40 migrants ne restera à Malte et comme dans les cas précédents, le navire Alan Kurdi ne sera pas autorisé à entrer dans les eaux territoriales maltaises mais ce seront les gardes-côtes maltais qui prendront en charge les migrants dans les eaux internationales avant de les amener à La Valette. Le gouvernement maltais n’a pas spécifié quels étaient les pays européens qui s’étaient engagés à prendre en charge les migrants.

 

Lire aussi : Italie : un navire humanitaire accoste de force à Lampedusa

 

Samedi, le Portugal avait fait état de sa disponibilité à prendre en charge cinq migrants. Selon Lisbonne, la France, l’Allemagne et le Luxembourg avaient également offert d’accueillir une partie des migrants de l’Alan Kurdi.

Un autre navire humanitaire, Open Arms, est lui encore à la recherche d’un port pour débarquer 161 migrants secourus lors de deux opérations distinctes.