L'émir du Qatar invité à Ryad pour un sommet du Golfe

60
DR.
L’émir du Qatar Tamim ben Hamad Al Thani a été invité par l’Arabie saoudite à un sommet annuel du Golfe prévu dimanche à Ryad, en dépit d’une grave crise opposant les deux voisins, a indiqué mardi l’agence officielle qatarie QNA.
L’émir Tamim a reçu « une invitation de la part du roi d’Arabie saoudite », le roi Salmane, pour ce sommet du Conseil de coopération du Golfe (CCG), a affirmé QNA sur Twitter.
L’agence n’a pas précisé si l’émir avait accepté l’invitation et se rendrait en Arabie saoudite.
Lire aussi: Le Qatar annonce son retrait de l'Opep, met le cap sur le gaz
L’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, Bahreïn et l’Egypte ont rompu en juin 2017 leurs relations diplomatiques avec Doha et imposé un embargo au Qatar, qu’ils accusent de flirter avec des groupes islamistes, dont les Frères musulmans. Ils reprochent aussi au Qatar son rapprochement de l’Iran chiite, principal rival régional du royaume sunnite saoudien.
Doha a nié les accusations de soutien au « terrorisme » et accusé en retour ses adversaires de chercher à mettre sa politique étrangère sous tutelle, voire à provoquer un changement de régime.
Lundi, le Qatar a annoncé qu’il quitterait le mois prochain l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), un cartel de 15 membres dominé par Ryad.
Lire aussi: Le Qatar annonce des millions de dollars d'aide aux pauvres de Gaza
La dispute, particulièrement acrimonieuse, avait remis en cause l’existence même du CCG qui regroupe depuis 1981 les six pétromonarchies arabes de la région -Arabie saoudite, Koweït, Qatar, Bahreïn, Emirats et Oman.
Au sommet du CCG en 2017 à Koweït, l’émir du Qatar a assisté à la rencontre mais pas le roi Salmane d’Arabie saoudite qui y a dépêché son ministre des Affaires étrangères.