Législatives en Grèce: le parti d’opposition « ND » écrase « Syriza »

28

Le Premier ministre grec sortant Alexis Tsipras a reconnu sa défaite dimanche soir aux législatives et appelé au téléphone Kyriakos Mitsotakis, leader du parti conservateur Nouvelle-Démocratie pour le féliciter de sa victoire, a-t-on appris auprès de ses services.

Selon les premiers résultats partiels officiels, Le parti « Nouvelle-Démocratie » (ND, droite), dirigé par Kyriakos Mitsotakis, est arrivé largement en tête devant le parti « Syriza » du Premier ministre sortant, Alexis Tsipras, selon des sondage sortie des urnes. Une compilation de sondages réalisés pour les principales chaînes de télévision grecques indique que le parti d’opposition « ND » a recueilli 40 pc des voix contre 28,5 pc pour « Syriza ».

Les conservateurs auraient ainsi 167 des 300 sièges de députés et « Syriza » 82. Suite à la défaite de son parti aux élections européennes et locales tenues le 26 mai dernier, Alexis Tsipras a décidé d’organiser des élections législatives anticipées. Au total, 9.903.864 personnes inscrites sur les listes électorales étaient appelées à départager M. Tsipras et le président du parti « ND ». Vingt partis et regroupements de partis politiques ont été en lice pour briguer les 300 sièges du Parlement grec.