Le retour du spectre d'Ebola en Afrique

Credit : DR

Le gouvernement gabonais vient de réactiver son plan de lutte contre le virus d’Ebola après la réapparition de l’épidémie en République démocratique du Congo.

A cet effet, une réunion de travail a été tenue mercredi à Libreville entre le ministre de la Santé, Denise Mekam’ne Edzidzie et tous les acteurs du comité d’éveil qui se déploient sur la question, afin de gérer l’alerte au risque modéré.

Au terme de cette réunion d’urgence, qui fait suite à une lettre du ministre de la Santé du Congo, indiquant qu’il y aurait une alerte d’Ebola en République démocratique du Congo (RDC), le comité gabonais d’éveil sanitaire sur la maladie a été réactivé.

La fièvre hémorragique Ebola a déjà frappé le Gabon. En 1996, l’épidémie avait fait au moins 66 morts, alors qu’en 2001 l’on avait enregistré 11 décès.

Au moins 17 personnes sont décédées à cause du virus Ebola dans la province de l’Equateur dans le nord-ouest de la République démocratique du Congo, avait indiqué mardi le ministère congolais de la Santé.