Le président mauritanien se rend chez Bachar al-Assad « avant la mi-janvier »

24
DR.

Le président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz effectuera « avant la mi-janvier » une visite officielle en Syrie, une première alors que Nouakchott et Damas ont conservé des liens forts depuis le début du conflit syrien, a-t-on appris mercredi de source proche de la présidence mauritanienne.

« Le président se rendra en Syrie avant la mi-janvier pour une visite officielle qui durera deux jours », a déclaré cette source à l’AFP.

Lire aussi: Diapo. Nouakchott: la petite-fille du président mauritanien décède dans un accident de la route

Le chef de l’Etat mauritanien devrait effectuer cette visite à Damas avant un sommet économique et social qui réunira les membres de la Ligue arabe à Beyrouth du 16 au 20 janvier, selon cette source, qui n’est pas en mesure de spécifier la date de ce déplacement.

La Mauritanie n’avait pas suivi le mouvement de boycottage du régime de Bachar al-Assad prôné par plusieurs pays arabes, dont ceux du Golfe, après le déclenchement du conflit en 2011.

La Mauritanie avait maintenu ouverte son ambassade à Damas, tout comme celle de la Syrie à Nouakchott.

Lire aussi: Vers le retour en grâce de Bachar al-Assad?

Des échanges et des visites au niveau ministériel se sont poursuivis et Nouakchott s’est opposé à l’octroi à l’opposition syrienne du siège de la Syrie à la Ligue arabe, notamment lors du sommet arabe qui s’est tenu en 2016 dans la capitale mauritanienne, a souligné la même source.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations pacifiques par le régime de Bachar al-Assad, le conflit en Syrie a fait plus de 360.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.