Le collectif BDS France appelle les musulmans à boycotter les dattes israéliennes

76

« Boycottons les dattes de l’apartheid Israélien », c’est le nom de la nouvelle campagne de boycott des dattes israéliennes lancée par le collectif BDS France. 

Depuis quelques années, le collectif BDS France rappelle aux musulmans que les dattes qu’ils achètent dans leurs marchés et magasins habituels peuvent provenir d’Israël. Dans la plupart des pays musulmans, dont le Maroc, la Tunisie et l’Algérie, un grand nombre de commerçants proposent à leurs clients des dattes Medjoul en provenance des colonies installées dans la Vallée du Jourdain. Ces dattes sont vendues sous les marques suivantes: Mehadrin, Hadiklaim, Jordan Valley, Jordan Plains, Jordan River, Bet Sheva, Solomon…

Selon BDS France, la culture des dattes est l’activité agricole principale de près de 50 % des habitants des territoires palestiniens occupés de la Cisjordanie et contribue à la destruction d’habitations et d’infrastructures des Palestiniens, provoquant des déplacements forcés de population.

Sa filiale BDS Maroc avait déjà appelé au boycott des dattes israéliennes au Maroc pendant le ramadan 2016. En collaboration avec 22 associations marocaines, le collectif avait mené des campagnes de sensibilisation dans les marchés de gros de Casablanca, Rabat, Salé et Marrakech afin de demander aux commerçants de retirer de leurs étals les dattes d’origine israélienne.