Le Chili expulse 77 immigrés purgeant des peines dans les prisons

Le gouvernement chilien a expulsé, jeudi, 69 Bolivianos et 8 Péruviens qui purgeaient des peines dans les prisons chiliennes, principalement pour trafic de drogue.
Deux bus ont quitté la capitale Santiago avec 26 détenus à destination du nord du pays, a indiqué le ministère chilien de l’Intérieur, ajoutant qu’un un autre bus partira de la ville d’Iquique (nord) et que les migrants expulsés seront remis par des agents de la Police chilienne des investigations (PDI) aux autorités de leur pays à la frontière.
La majorité des personnes expulsées purgeaient des peines au Chili pour trafic de drogue, mais il y a aussi un Bolivien condamné pour le viol d’une fillette de 12 ans en 2013.
Cette opération d’expulsion est la quatrième du genre à être menée depuis l’arrivée au pouvoir, en mars dernier, du président Sebastián Piñera.
Les autorités chiliennes ont expulsé, jusqu’à présent, un total de 1.187 étrangers qui ont commis des crimes ou qui se trouvaient au Chili de manière irrégulière.