L’Arabie saoudite place en quarantaine Ryad, Médine et La Mecque

1985
DR.

L’Arabie saoudite a annoncé mercredi la mise en quarantaine de Ryad ainsi que des deux villes saintes du pays, Médine et La Mecque, et allongé le couvre-feu déjà en vigueur pour lutter contre le nouveau coronavirus.

Ces nouvelles mesures interviennent alors que l’Arabie saoudite a annoncé un deuxième décès lié à la pandémie de Covid-19.

Le ministère saoudien de la Santé a dit avoir enregistré au total 900 personnes contaminées par la maladie. Le pays compte le plus de cas parmi ses voisins du Golfe.

Le royaume a interdit à partir de jeudi toute entrée et sortie des villes de Ryad, Médine et La Mecque, ainsi que tout déplacement entre les provinces du pays, selon l’agence de presse officielle SPA, citant des mesures décrétées par le roi Salmane.

Alors qu’un couvre-feu est en place depuis lundi de 19H00 à 06H00 locales (16H00 à 03H00 GMT), celui-ci commence désormais à 15H00 à Ryad, Médine et La Mecque.

 

Lire aussi: Coronavirus: « L’humanité entière » menacée, met en garde Antonio Guterres

 

Les deux villes saintes étaient déjà interdites aux étrangers pour limiter la propagation du nouveau coronavirus.

Le pays, plus riche économie du monde arabe, a aussi fermé cinémas, centres commerciaux et restaurants, et suspendu tous les vols ainsi que le petit pèlerinage de la Omra, qui attire chaque année des millions de musulmans venus du monde entier.

Ryad a annoncé des mesures économiques d’un montant de 120 milliards de riyals (29,6 milliards d’euros) pour soutenir les entreprises, et a dit prévoir d’emprunter jusqu’à 50% de son PIB.

Premier exportateur de pétrole brut au monde, le pays pâtit fortement du plongeon des cours de l’or noir lié notamment au ralentissement économique provoqué par la pandémie de Covid-19.